samedi 23 novembre 2013

Ecole à la maison et applications éducatives sur Ipad

Je ne pense pas qu'il faille à tout prix une "numérisation" de l'éducation. J'ai perdu suffisamment d'heures à l'école à apprendre à sauvegarder des données sur disquettes dans une "salle multimédia", pour croire que les "cours d'informatique" soient profitables aux enfants.

Mais aujourd'hui l'iPad est un outil fantastique, que nous essayons d'exploiter au mieux

Je veux que les enfants sachent évoluer avec leur temps: qu'ils apprennent à tirer le meilleur parti des technologies qui les entourent, tout en sachant qu'elles sont en perpétuelle évolution.
Je veux aussi qu'ils apprennent à gérer intelligemment la surabondance d'informations auxquelles ils ont accès: apprendre à aller chercher ce dont ils ont besoin, sans se laisser "happer" par la masse de données et de distractions dont internet regorge.


Voici quelques applications que j'utilise au quotidien avec mes petits homeschoolers:

Google!

La plus grosse différence entre l'enfant du 21ème siècle et ses ascendants, est que le premier a beaucoup plus de mal à se contenter d'un "Je ne sais pas" comme réponse à ses interrogations. 
Si j'ignore une réponse, la question suivante est systématiquement "Tu veux bien regarder sur internet s'il te plaît?". 
Cette génération a très bien intégré qu'elle a un accès presque permanent à l'information: à nous de nous adapter et de les guider intelligemment dans cette recherche de réponses. 

Et comme j'ai des enfants curieux, qui passent la journée à me faire contempler l'étendue de tout ce que j'ignore encore… google est un allié énorme. 

Google images est aussi un moyen rapide d'illustrer en quelques secondes ce qu'est la "botte de foin" de la dictée (#HomeschoolersCitadins).

Drawing box et Penultimate

Ce sont les ardoises.
Pour les adultes et les plus grands ce sont les brouillons si rapides à effacer et à organiser.
Elles permettent aux plus petits de comprendre le sens de l'écriture et de tracer leurs premières lettres avec le doigt pour seul outil, comme dans un bac de sable.

Les nombres "Montessori"

L'appli est malheureusement payante, et n'a de Maria Montessori que le nom... mais je la trouve très bien faite. Elle est très visuelle, aide l'enfant à comprendre la notion de quantité, puis elle permet d'apprendre à jongler avec unités, dizaines et centaines de manière très concrète. C'est un "plus" ludique. 

La dictée "Montessori". 

Si vous avez passé des heures à jouer avec la cultissime dictée magique quand vous étiez petits, vous serez ravis de présenter cette appli à vos enfants. La bonne nouvelle: le son électronique a disparu au profit d'une voix féminine agréable, les images sont explicites, plusieurs niveaux de difficulté aident l'enfant à progresser, et on peut choisir de travailler sur une difficulté spécifique (le son "c" par exemple). 
Ca ne remplace pas la dictée traditionnelle, c'est plutôt une activité fun qui prend l'orthographe côté jeu. 

My script calculator

Vous écrivez l'opération avec le doigt, l'application reconnaît les chiffres et symboles que vous avez tracés, et complète l'opération. 
Je m'en sers soit pour vérifier plus rapidement les opérations de mon grand, soit pour le laisser les vérifier lui même. Ce n'est pas un substitut au calcul mental car rien ne remplace la gymnastique de l'esprit surtout en primaire: nous nous en servons comme d'un outil de correction. 

Pour les plus jeunes, c'est une motivation: ils tracent un chiffre avec le doigt, si l'application le reconnait, c'est qu'ils l'ont correctement tracé. Sinon ils recommencent. 

Google maps: 

C'est le partenaire de nos cours de géographie. Nous y découvrons des montagnes, des rivières, des déserts, et autres merveilles du Monde. Vous saviez qu'on peut visiter un A380 avec streetview? Et que l'on peut se promener dans le Grand Canyon, ou encore évoluer au milieu des otaries des Galapagos

itube list

L'application vous permet en tant que parent de présélectionner des listes de vidéos. Une fois dans l'appui, les enfants n'ont accès qu'aux vidéos que vous avez validées.Très pratique pour il était une fois l'homme, les découvreur, il était une fois la vie, c'est pas sorcier, mais aussi pour artzooka ou encore Cbeebies Bedtime stories et English time songs. 


L'appli Kindle

La bibliothèque kindle s'enrichit chaque jour d'ebooks pour enfant, dont certains sont gratuits (Le Petit Nicolas par exemple, ou encore Lila et le bateau mystérieux). 


Et pour les grands homeschoolers (ceux qui ne veulent jamais cesser d'apprendre), The Elements, History Maps of the World, Gallica et Visible Body sont de pures merveilles. 

7 commentaires:

  1. Merci pour le tuyau "google maps views", je viens de passer un chouette moment avec ma grande à regarder les otaries !
    (il faut que j'en cherche d'autres avec des animaux).

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Grand débat que de laisser -ou non- à nos enfants l'accès à ces outils numériques. Chez nous le débat a été mené, en pesant le pour et le contre : oui pour la tablette, mais pas avant 9-10 ans -principalement pour conserver le goût des objets simples avant de passer à l'introduction d'un matériel plus moderne qui rendra probablement le reste plus fade.) Rien ne presse de ce côté-là ! - Laurie.

    RépondreSupprimer
  3. Ici, voici quel a été le soucis, mon fils travaille beaucoup avec l' Ipad depuis l'an passé en raison du problème que lui pose les réalisations en motricité fine (écrit) sur l'appli "Pages"ce qui a vraiment changé sa vie et lui permet tout simplement de travailler. Je suis donc juge et parti en m'exprimant sur le sujet. Or, son père a cru bon de l'autoriser a télécharger un jeu et il était distrait dans son travail par des "alertes" du type "viens récupérer ce bonus tout de suite" etc pendant le travail, (pendant les moments de jeu il fallait lui reprendre la tablette manu-militari car il était devenu addict et se relever chercher son Ipad la nuit pour jouer en douce !) Donc, il faut réfléchir à quoi l'on destine la tablette et comme il très tentant d'installer un ou deux jeux, c'est une question de dosage et de choix pertinents dès le départ,des moments de travail et des applis à installer: à ce jour il y a des jeux éducatifs sur l'Ipad de mon fils de type labo de chimie, atomes, circuits électriques virtuels ce qui le passionne et qui présentent l'avantage de ne pas créer d'"alertes" mais.... Minecraft pour ne pas le citer, a totalement disparu.... J'aurais préféré ne pas à avoir à désinstaller ce jeu et qu'il n'ai jamais connu d'utilisation de l'Ipad autre que celle qu'il en a actuellement (ce qui m'a donné presque mauvaise conscience alors que c'était pour la bonne cause...)

    RépondreSupprimer
  4. Je me relis et je vois mes fautes d'orthographe et de frappe, désolée. Merci pour la liste d'applis de l'article c'est bien utile !

    RépondreSupprimer
  5. Nous, on vient de rejoindre l'époque moderne depuis peu. ;-)
    Nous découvrons donc avec plaisir les appli que tu utilises. Coup de coeur pour Google maps, itube list et Penultimate. Je n'arrive pas à trouver la drawing box (Je veux bien un lien, please.)
    Voici celles que nous testons depuis ce week-end avec plaisir:
    http://lestroiselles.com/index.php/fr/nos-apps/le-son-des-lettres-montessori
    http://lescapadou.com/LEscapadou_-_Fun_and_Educational_applications_for_iPad_and_IPhone/Dictee_Muette_Montessori_-_Jeu_Educatif_iPad_et_iPhone.html
    http://ecole-vivante.com/1001-syllabes.html
    http://ecole-vivante.com/dessiner-ecrire.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment utiliser itube list?
      Merci

      Supprimer
  6. Merci! je vais en profiter pour enlever certaines applications "éducatives' et tester kindle, itubelist et gogle maps

    RépondreSupprimer