jeudi 10 octobre 2013

Ma réforme des rythmes scolaires.

Puisque le ministre de l'éducation ici c'est moi, j'ai décrété une grande réforme des rythmes scolaires. 

Aujourd'hui: plage. 

Et ça tombe bien puisqu'elle est déserte malgré un temps sublime. 
Savourons cette liberté incroyable de pouvoir ajuster nos emplois du temps aux différentes opportunités. 

Nous avons tous fini par nous baigner dans une eau délicieuse, profitant de ce moment d'école buissonnière qui n'en est pas tout à fait un...
Il fait trop beau: les cahiers attendront bien le soir. 



Laissons-les, tous, continuer à se battre sur les horaires d'une école aujourd'hui considérée par de trop nombreux parents comme une garderie pour des enfants qui sont davantage objets que rois. 
Des enfants nés sur-commande, qui en réalité n'ont plus leur place dans le monde moderne. 
Des enfants brinquebalés entre gardes alternées et périscolaire, dont l'emploi du temps est soumis au confort des professeurs et des parents. 

Nous, 
On prend le temps d'apprendre et le temps de nous émerveiller.
On prend le temps d'être ensemble et de nous connaître.

La voilà, ma réforme des rythmes scolaires. 
Elle s'appelle L I B E R T E. 

5 commentaires:

  1. Ah oui, je le sens d'ici!! Le vent de la liberté pas l'iode hein!! moi, je suis dans le bitume de la région parisienne. Ah la mer!!

    RépondreSupprimer
  2. Tiens on a fait ça aussi cet aprèm ! Qu'est-ce que j'aime la plage hors saison... et pouvoir s'adapter à chaque moment !

    RépondreSupprimer
  3. Odette: à chaque région des avantages! Mon aîné rêve de vivre à Paris.
    Clotilde: toi aussi! Comme c'est agréable d'avoir ces espaces pour nous tout seuls!

    RépondreSupprimer
  4. nous avons nous aussi mis en place le même type de réforme : nous profitons des belles journées d'automne en vélo en forêt !

    RépondreSupprimer
  5. Quelle chance, cette liberté! Et comme je partage ton avis sur les rythmes imposés aux enfants dans les cursus classiques.

    RépondreSupprimer